Ils sont fous ces Incas !

Posté dans : Pérou | 0

IMG_0154Après trois jours merveilleux sur le lac Titicaca, nous prenons à nouveau un bus pour rejoindre la fameuse Vallée Sacrée, berceau de l’Empire inca. C’est aujourd’hui l’un des endroits les plus fameux du Pérou, voire d’Amérique du Sud. Un passage obligé sur la route du Machu Picchu. Nous avons séjourné une bonne dizaine de jours à 3400 mètres d’altitude dans la ville de Cuzco où on a :

  • Salines de Maras
    Salines de Maras

    Eu vraiment froid pour la première fois depuis six mois #melinamometredanslebleu

  • Constaté que les hôtels de Cuzco ne te proposent ni eau chaude ni chauffage si tu n’alignes pas les euros. Quand la température extérieure ne dépasse pas les 5 degrés la nuit, ce n’est pas toujours évident. #sortezlesmouffles
  • Beaucoup compté sur la chaleur humaine 😉
  • Découvert Cuzco, une jolie ville coloniale (et touristique) aux rues étroites et aux vieilles maisons coloniales
  • Repoussé calmement, puis un peu moins gentiment les multiples propositions de massages et de photos avec des lamas. On se serait presque cru au Vietnam dis donc ! #portemonnaiesurpattes
  • Perdu notre souffle plus d’une fois en remontant les ruelles pavées de San Blas #saletédaltitude
  • Fait un tour sur le marché de San Pedro, le temps d’apercevoir des fœtus de lamas séchés, de boire de bons jus de fruits et de découvrir la grenadilla le nouveau fruit préféré de Mélina #cestgoody
  • Eté impressionnés par la dextérité des Incas, ces rois du taillage de pi… erres #jeudemotsRamoutcho
  • Fait le tour d’une bonne partie des 1000 agences de voyage qui proposent des tours à la pelle #loterie #raboulelecash
  • Eu à faire à un service très fluctuant dans les restaurants, on peut être servi en 20 min, 1h30 ou ne pas être servi du tout dans le même restaurant
  • Démonstration de tissage
    Démonstration de tissage

    Assisté à une démonstration de coloration de la laine à base de produits naturels : cochenilles, écorces, racines… Le discours est bien rodé et le petit tour dans la boutique conseillé #prendrecequilyaàprendre

  • Acheté le fameux et obligatoire boleto turistico qui donne accès à tous les sites touristiques incas puis l’oublier #braquage #cafaitcherpourdescailloux
  • Eu la confirmation que les visites en groupe n’étaient pas faites pour nous : avoir seulement 20 min pour découvrir les marais salants des Salinas de Maras, ça ne fait vraiment pas beaucoup. Pourtant la blancheur du sel, la beauté du site au milieu des montagnes, la pureté des cristaux sur les terrasses à flanc de montagne, ça mérite le détour #plaisirdesyeux
  • Visité les ruines de la vallée sacrée : le laboratoire agricole de Moray, la ville de Pissac, les terrasses d’Olleyatambo et l’église de Chinchero
  • Découvert avec joie el Buffet Francès (Le Buffet Français pour les nuls en espagnol) Tartelettes au citron meringuées, rillettes, raclettes : on vous assure que ça requinque !
  • Craqué un pantalon, essayé de le recoudre, le recraquer, décidé d’en acheter un nouveau #grospaquet
  • Constaté que notre résistance à l’alcool diminue de semaine en semaine : un mojito passion et #jesuisbourrée
  • Supporté la France face à l’Islande, puis face à l’Allemagne dans un pub Irlandais avec la communauté française (et allemande) de Cuzco #onestenfinale
  • Cédé à la tentation d’un massage et d’une pédicure pour débutant ! #ilsonteuMélinaàlusure
  • Fait un tour sur le marché de San Francisco pour déguster une paire de Cuy !!! #défivalidé

Nos photos de la Vallée Sacrée sont juste ici

Point d’orgue de notre séjour péruvien : le fameux Machu Picchu. Le clou du spectacle. L’endroit immanquable lors d’un voyage au Pérou. Mais si la visite est magique elle peut vite s’avérer très couteuse. (ndlr : Globalement le Pérou a vendu une bonne partie de son âme au tourisme, la visite de beaucoup de site s’apparente à un racket organisé). Il faut comprendre qu’il n’y a pas de route pour atteindre la merveille du monde. Du coup, il existe plusieurs solutions pour l’atteindre.

  • La plus chère : le train, pour une somme allant de 200 à 500 $. Évidemment pas pour nous.
  • La plus sportive : le trek de 5 jours. Nos lecteurs les plus fidèles savent pourquoi cette option n’est pas envisageable
  • La plus compliquée (et la moins chère) est l’option bus dont voici un résumé :

5 jours avant la visite :

  • IMG_0101Prévoir d’acheter son billet d’entrée quelques jours avant le départ à Cusco puisque l’accès sur le site est limité à 2500 personnes par jour, le mieux est de pouvoir y aller un jour de beau temps #meteoperu

La veille de la visite

  • Départ de Cuzco en minibus à 7h et par 1 degré
  • Rouler environ 6h sur des routes de montagne goudronnées puis 1h sur des pistes à flanc de falaise jusqu’à atteindre la ville d’Hydroelectrica. Conseil de Mélina : anticiper le fait qu’il fasse très chaud dans le minibus en évitant de mettre des vêtements thermiques. #melinamometredanslerouge #jemeretrouveensoutifdanslebus
  • Marcher 10km (2h30 avec arrêts photos) le long de la voie ferrée qui rejoint Aguas Calientes, connue également sous le nom de Machu Picchu Pueblo, ville touristique où se trouvent tous les hôtels et restaurants.
  • Se coucher tôt

Le Jour J

  • Lever à 4h histoire de profiter du petit dej’ de l’hôtel
  • Départ à 5h à la frontale pour gravir à pieds les 1500 marches incas qui nous séparent de la merveille du mondeIMG_0255
  • Après une 1h30 de montée, durant laquelle Mélina a fait preuve d’un courage incommensurable, on atteint la file d’attente pour entrer sur le site. Là, on retrouve deux types de personnes : les « doudounes » qui ont dépensé 9€ pour monter en bus, et les « tshirts » qui sont montés à pied.
  • Encore une grosse dizaine de minutes de montée pour atteindre la « maison du gardien », endroit privilégié pour admirer le lever du soleil sur la citadelle. C’est beau. C’est très beau. C’est magnifique. C’est comme sur les photos (mais il y a quand même du monde).
  • Une petite sieste réparatrice et on attaque la visite des ruines en nous mêlant aux groupes histoire de choper quelques explications en anglais, espagnol ou français.
  • Sortie du site vers 13h, une petite heure pour redescendre vers Aguas Calientes où des thermes à l’odeur d’œuf pourri vous attendent. Là c’est vous qui voyez. Nous on a essayé, on n’a pas super kiffé.

Le lendemain de la visite :

  • Vous rembobinez à partir de « Marcher 10km (2h30) le long de la voie ferrée ». Si vous êtes chanceux, vous décollez d’Hydroelectrica à 14h. Si vous l’êtes un peu moins, vous attendez la famille brésilienne qui est en retard, et vous partez vers 16h. Si vous avez un peu de chance dans votre malheur, vous aurez deux québécoises dans votre bus qui vous feront tellement marrer que le temps passera plus vite.

Nos quelques photos du Machu Picchu sont ici

Mélina et Julien mais aussi les perroquets, les paresseux, les tarentules et les caïmans en direct de la jungle

Répondre